Archives du mot-clé arrêter de fumer

Arrêter de fumer sans prendre de poids

L’arrêt de la cigarette va souvent de pair avec une prise pondérale qui pourra varier selon les personnes de zéro à plus de dix kilos. Cette prise de poids est parfois un frein pour ceux et celles qui souhaitent « garder la ligne » ce qui est bien évidemment dommage quand on sait l’importance pour la santé d’arrêter de fumer.

Alors, arrêter la cigarette sans prendre du poids, possible ?

Tout d’abord, quelques chiffres :

Une étude a montré que le gain de poids moyen lors de l’arrêt de la cigarette se situe entre 2,8 kg pour les hommes et 3,8 kg pour les femmes. Il s’agit de moyennes, car si certains ont pris plus de 10 kilos, 30% des sujets étudiés n’ont pas pris de poids ou en ont perdu. Une personne sur trois ne prendra donc pas de poids ! Bonne nouvelle…

Cette étude fait également remarquer qu’en réalité, les sujets ont simplement réatteint le poids moyen des sujets non fumeurs.

En bref, ce n’est pas forcément l’arrêt de la cigarette qui fait prendre du poids, c’est la cigarette qui en fait perdre ! D’autre part, les schémas individuels sont très différents et il est difficile de prédire quel impact l’arrêt du tabac aura sur votre poids.

Quelle stratégie pour arrêter la cigarette sans grossir ?
(ou pour arrêter d’en prendre, ou pour en perdre, pour ceux qui sont déjà dans la démarche)

Quelques chiffres encore : un fumeur qui arrête de fumer va avoir une dépense énergétique quotidienne plus basse d’environ 200 Calories (kilocalories) par rapport à ses dépenses habituelles en tant que fumeur, il va également augmenter sa ration alimentaire d’environ 300 Calories par jour. Au total, pour ceux qui ne font pas partie des chanceux 30%, il faudra rééquilibrer son bilan énergétique, d’environ 500 Calories donc, en augmentant sa dépense physique, en diminuant ses apports caloriques alimentaires ou, mieux encore, en associant les deux. Être au poids de « fumeur » tout en étant « non fumeur » nécessite également d’envisager des petites modifications sur le long terme plutôt qu’entreprendre une stratégie « drastique » sur trois semaines…

En pratique:

Pour ceux qui n’ont pas le temps de faire du sport, pensez aux escaliers, à la gym en appartement, à descendre une station de métro plus tôt,à faire plus de ménage !…

Concernant la restriction calorique alimentaire, éviter les régimes « maison » souvent trop stricts et qui rajouteraient encore à votre frustration due à l’arrêt de la cigarette (qui doit rester votre but principal!). Optez plutôt pour une ration équilibrée (trois fruits par jour, des légumes, trois ou quatre produits laitiers…) et maîtrisez les sucres et matières grasses cachées. Vous pouvez également vous faire accompagner par un diététicien pour construire une ration rééquilibrée et plus riche en aliments de faible densité énergétique afin d’être au « régime » au niveau calorique mais sans le ressentir au niveau pratique. Le rêve quoi !

Autre article sur les régimes « trop stricts » à éviter : http://www.anaislaffond.com/2009/04/je-veux-perdre-du-poids-vite/

Source principale : « Les comportements alimentaires », éditions Lavoisier

par Anaïs Laffond – diététicienne nutritionniste Paris